06.11 2017

Quel rôle a une société de conseil en gestion de patrimoine ?

Quel rôle a une société de conseil en gestion de patrimoine ?

Le métier de conseil en gestion de patrimoine est un marché relativement jeune en France et malgré la présence des syndicats professionnels, le consommateur est toujours confronté au doute quant aux compétences réelles des cabinets et sociétés se spécialisant dans le domaine. Pour garder une bonne image et une certaine efficacité dans l'exercice de ses fonctions, une société de conseils en gestion de patrimoine se doit d'assurer quelques rôles fondamentaux qui sont le garant d'une activité certifiée et rassurante pour le consommateur.

L'obligation de former ses adhérents

Une société de conseils en gestion de patrimoine, à la différence d'un CGP indépendant qui effectue ses prestations en dehors d'un cadre réglementé dans certaines situations, est un établissement à titre professionnel qui recrute du personnel qualifié qui œuvrent dans le secteur de la finance afin de les former aux principes fondamentaux du métier de conseiller en gestion de patrimoine.

À cet effet, la société en charge du recrutement des adhérents a pour obligation de procéder aux vérifications nécessaires en termes de compétences, d'honorabilité et de respect des réglementations en vigueur des candidats potentiels avant d'être admis et reconnus officiellement en tant que conseiller en gestion de patrimoine. L'acquisition du statut de CIF est le véritable garant et l'assurance d'une profession certifiée, ce qui permet au CGP d'établir facilement une relation de confiance avec ses clients.

Pour ce faire, la société doit assister ses CGP, en les accompagnant tout au long de leur parcours professionnel en les formant grâce à des documents complets sur les modalités juridiques d'une telle profession, ainsi que les domaines d'applications en fonction des besoins des clients en termes de conseil.

L'obligation de garantir une prestation de qualité

Même si le métier de CGP est en pleine phase de croissance en France, seuls quelques initiés connaissent vraiment les différentes réglementations qui clarifient la relation entre clients et professionnel certifié en vue d'un projet de gestion de patrimoine. On parle de gestion de patrimoine dans la mesure ou une personne souhaite sous-traiter la gestion d'un patrimoine en particulier (immobilier, financier,…etc) à travers un bilan patrimonial qui ne peut être exécuté que par un professionnel du métier.

Toutefois, toute personne ayant suivi quelques initiations dans la finance ne peut se prétendre au titre de CGP, car étant donné la complexité d'une telle activité et la soumission à certaines contraintes que la réglementation de la profession impose, il est évident que tout CGP ne peut garantir une prestation de qualité.

Ainsi, selon l'avis des experts en matière de finance comme Frédéric Hottinger, une société de conseils en gestion de patrimoine se doit de mettre à la disposition de ses clients, des CGP fortement qualifiés et réglementés en ayant notamment leur statut de CIF, prouvant ainsi leurs compétences dans l'exercice de leur fonction.

La prestation proposée par la société concernée est d'une bonne qualité dans la mesure où le CGP sollicité connaît les règles, les méthodes et les différentes procédures nécessaires à la conclusion d'un contrat et à l'application des différents paramètres fondamentaux du métier, notamment l'optimisation du bilan patrimonial pour une meilleure gestion du capital investi.